Règle numéro 3 : la suite…

L’optimisme est une vertu qui se travaille au quotidien. L’individu qui symbolise le mieux l’optimisme pour moi est mon ami Alain Guillou.

J’ai rencontré Alain il y a plus de 15 ans maintenant, chez lui au Croisic. Il avait développé un logiciel de gestion de fond photographique avec Microsoft Access et il avait besoin de conseils pour aller plus loin. Il était aussi en négociation avec Corbis (propriété d’un certain Bill Gates) pour son fond photos, dont des clichés prises en Allemagne de l’Est avant la chute du mur.

A l’époque donc, il sortait de plusieurs années de grands bonheurs. Il était un des 20 plus grands photogaphes du monde, travaillant entre autre pour Forbes. Et puis un jour tout s’est écroulé. Cependant, il a toujours gardé un oeil extraordinaire et une passion contaminatrice.

L’article paru sur son aventure dans France Soir il y a quelques jours est éloquent de son optimisme extraordinaire. Si vous passez par sa Bretagne faites lui un coucou par mail, s’il est dans le coin, il vous fera partager ses passions et sa vision du monde.

Au moment où s’ouvre l’expo 6 milliards d’autres au Grand Palais à Paris, Alain nous offre une vision de la vie plus proche de nos réalités quotidiennes. Alors, si vous voulez vraiment savoir ce qu’est l’optimisme et le cultiver au quotidien, téléchargez la bio d’Alain et offrez-vous une de ses photos !

2 thoughts on “Règle numéro 3 : la suite…

  1. Merci Jean pour ce lien. En contrepied, le Nouvel Obs a fait une enquête plutôt “optimiste”. Je pense qu’il est plus que temps de partir à la conquête de l’optimisme… Je suis preneur de toutes les idées pour diffuser du bonheur et de l’optimisme sur la toile et dans les médias. Activistes de la toile et des médias, optimistes uniquement, je suis preneur d’idées pour les diffuser. Haro aux pessimistes!

Leave a Reply