Jour 206 – Sourire

sourireSourire. C’est cette banane que j’ai au visage quand je cours les matins de cette semaine à Atlanta, vers et depuis le Piedmont Park. Non seulement parce que le quartier que je traverse est charmant, mais qu’en plus il fait bon.

Même à 5h30, je croise d’autres coureurs qui, comme moi, ont sans doute besoin de leur injection de dopamine et d’endorphine, et qui se disciplinent pour se lever de bonne heure. Ces hormones jouent sans doute un rôle important dans ce sourire matinal.

Oh, ce n’est pas facile tous les jours et un peu de coup-d’pied-au-cul thérapie est parfois nécessaire pour sortir de la couette, mais une fois parti, la récompense est vite là. Chaque seconde de la vie peut amener un sourire, car la vie c’est avant tout ça : un immense sourire !

Leave a Reply