Jour 128 – Journal

journalJournal. Non, pas celui que vous lisez le matin (si vous lisez encore la presse… personnellement j’adore la lire en vacances), mais celui que l’on tient, religieusement. Alors, oui, on pense journal intime sur le papier duquel on couche ses peines et joies de cœur, mais dans le cadre de son propre développement personnel et professionnel, il s’agit d’un élément critique. Pas besoin d’y passer des heures, pour ma part, cela prend rarement plus de cinq minutes. Je m’emploie à lister les trois choses que j’ai réussies et les trois que j’ai échouées ou dont je suis insatisfait, avec la solution simple qui permettra de transformer l’échec en réussite. Pour cela, j’ai un petit calendrier Moleskine vert (la couleur de l’espoir), un jour, une page, six points (parfois plus, il ne faut pas être rigide), cela fait plus de mille réussites par an et milles choses à améliorer, et qui deviennent des réussites ! Un fantastique réservoir à bonheur !

Leave a Reply