Ma vie, mon blog

Eh, eh, ceci est mon premier billet composé avec Windows Live Writer 2011. C’est bien, ça marche. Je sens que je vais écrire,,, juste pour le plaisir d’utiliser cet outil. Car bon, le dernier billet date d’un mois quand j’étais à Seattle. Il s’est passé les vacances, puis le retour au boulot sur les chapeaux de roues.

Alors qu’en est-il de tout ça, de ma vie et de mon blog. Après moultes tergiversations, je reprends avec une bonne segmentation entre mes différentes activités, Mon blog, c’est mon blog: un pied de nez à la morosité, mais aussi, une volonté de partager ce que j’aime et ma philosophie pratico-pratique de la vie. Je vais donc tenter de poster régulièrement des billets sur deux sujets liés et pourtant différents: mes observations du monde et des gens qui s’en sortent avec le sourire, et mes trucs et astuces de communcations et prise de parole en public.

Je relayerai les articles via twitter en anglais. Reste à savoir si je garde le Bing Translator, où si je me cogne la traduction en anglais de mes billets. En effet, j’ai bientôt plus d’amis sur Facebook et de contacts sur LinkedIn qui ne parlent qu’anglais. Donc pour ne décevoir personne, il faut que je poste dans les deux langues. Mais comment faire? Il faut encore que j’y réfléchisse et prenne une décision. Je suis déçu par la traduction automatique, il va donc falloir décider.

En attendant mon prochain billet, intitulé Un euro la coupe, je vous souhaite bonsoir.

One thought on “Ma vie, mon blog

  1. Il est clair que la traduction automatique a encore beaucoup de progrès à faire. Mais ça aide parfois, même en traduction professionnelle.
    It is clear that machine translation still has a long way to go. But it helps sometimes, even in professional translation.

Leave a Reply