Un Euro la coupe de cheveux

Voilà que les Français s’apprêtent à vivre une autre journée de grande grève pour défendre la retraite à 62 ans ! Je souhaite une fois de plus bien du courage à mes concitoyens vivant dans ce beau pays plein de paradoxe. Je leur souhaite du courage pour deux choses:

  • Se rendre à leur travail demain
  • Quand ils vont se réveiller à 60, 62 ou 65 ans avec un retraite de misère

Pour ce qui est de demain, je préconise le télétravail et pour ceux qui ne peuvent télétravailler, la journée de RTT (Remet Tes Tongs, comme on dit à la Réunion). Pour les artisans et les commerçants, mettez une croix sur une journée de chiffre d’affaires et profitez-en pour mettre de l’ordre dans d’autres affaires courantes (les comptes, la prochaine campagne marketing) ou prenez un jour de congés.

Pour ce qui est de la retraite, et bien je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre caisse de retraite et de leur demander, avec le sourire, de vous faire une simulation de retraite après 40 ans de cotisation. Et je vous laisserai pleurer, car, si vous allez prendre votre retraite dans 15, 20 ans ou plus, il n’y aura pas assez d’actifs pour payer votre retraite “pleine”. Et oui, la retraite par répartition, comme son nom l’indique répartis les cotisations des actifs pour payer la retraite des retraités. Alors l’état s’endettera sans doute plus, lèvera de nouveaux impôts et laissera alors la France dans un état désastreux. Une chose est cependant sure et certaine, la retraite pleine de 2010 ne ressemblera pas à celle de 2025 ou 2030, tout comme elle ne ressemble pas à celle de 1980 ou 1990…

Dans mon beau pays d’adoption, on ne se pose même pas la question de la retraite officielle, elle est tellement faible (et c’est de la capitalisation) que quand on voit les cotisations, on pleure. Donc on réfléchit et on s’organise. Car ici, l’état providence n’existe pas. Ici, c’est prend-toi en main et le ciel t’aidera (peut-être).

Alors vous allez-vous demander, quel est le rapport entre le titre de ce billet et la retraite ? Et bien voilà ! Mon coiffeur me prend un euro la coupe de cheveux. Si, si, vous avez bien lu, un euro. Et encore j’exagère, un euro, c’est avec le pourboire. Parce que la coupe est en fait à 80 centimes d’euros. Quand on y pense, c’est exactement le prix du service en Europe pour une coupe de cheveux.

Vous allez me dire, il est fou! Une coupe c’est au moins 10 euros, sinon 14 ou 15. Certes, mais dans les 10, 14 ou 15 euros, vous mettez un euro de TVA, un euro pour le loyer, un euro pour les charges (électricité, eau, etc.), un euro pour la blanchisserie, deux euro pour les impôts (sur les sociétés, etc.)  et deux euros pour les charges patronales et salariales (dont les cotisations retraite). Reste deux euros dans la poche du coiffeur, donc quelques pourcents vont encore partir en TVA et impôts sur le revenu. Au final, il reste moins d’un euro à notre gentil coiffeur, le prix du service!

Alors avec ses 80 centimes d’euros, mon coiffeur doit aussi payer toutes ses charges, quasiment pas d’impôts et je parie qu’il doit lui rester au moins la moitié dans sa poche et qu’une partie, il la met gentiment dans un compte pour sa retraite, qu’il ne prendra sans doute pas de sitôt. Pourtant il doit bien avoir dans les 65 ans. Mais il sait que les quelques centimes qu’il investit maintenant feront des milliers, voire des millions dans 30 ou 40 ans. C’est la magie de la longue durée. Et sachant qu’il a commencé il y a 30 ou 40 ans, je ne suis pas étonné de le voir rouler en Audi, qu’il a sans doute payer cash!

Vous allez me dire, ouais c’est ce qui a ruiné les États-Unis. Tous ces retraités qui ont mis leur argent dans les fonds de pension ont tout perdu. Et oui, quand on ne réfléchit pas (ou que l’on n’est pas éduqué correctement) et que l’on croit les sirènes du marketing financier, on prend des risques inconsidérés et on perd tout. Surtout quand on vit au-dessus de ses moyens, ce qui est le cas de beaucoup d’américains.

Ceci étant, tout ceci me fait réfléchir à notre futur collectif. La France dans son besoin de collectivisation des ressources va droit dans le mur. En succombant à la rue, le gouvernement prend des demies mesures et en tout cas pas celles qui s’imposent, qui auraient été une vraie politique courageuse de retraite et un vrai travail de fond pour éduquer les Français aux réalités du monde qui nous entoure.

Alors je vous souhaite du courage et vous encourage à aller vous rendre compte hors des frontières ce qui se passe. La France recule depuis des années dans tous les domaines et les années qui vont suivre ne promettent rien de bon si les Français ne prennent pas leur destin en main !

One thought on “Un Euro la coupe de cheveux

  1. “si les Français ne prennent pas leur destin en main !”

    Parce que sérieusement, quelqu’un croit encore qu’ils sont capables de le prendre en main ???

    La Vème République a été conçue POUR fabriquer des générations d’assistés, et au moins de ce point de vue-là elle a parfaitement atteint ses objectifs.

Leave a Reply