Une rencontre marine et lumineuse

J’ai eu la chance dimanche dernier de rencontrer et de discuter pendant près de deux heures avec Roz Savage. Roz est une aventurière des temps modernes qui vient de finir la traversée de l’Océan Indien à la rame de Perth à Maurice. 155 jours de mer, seule face à elle-même et aux éléments. Et ce après avoir traversé l’Atlantique et le Pacifique.

Il semblerait que ma vie doit rentrer en collision avec des rameuses. En effet, après ma rencontre avec Debra Searle, voici Roz. Deux fortes personnalités, toute en humilité. Outre l’exploit sportif, j’ai été particulièrement marqué par la confrontation à la solitude. Plusieurs centaines de jour en mer en solitaire permettent de réfléchir, de se découvrir.

Roz a partagé que de tout temps l’homme s’est toujours retrouvé seul. Que ce soit le bushman partant seul à la chasse ou le paysan labourant son champ, l’homme était souvent confronté à la solitude. De nos jours, bombardés par les multiples messages des médias modernes, le recours à la solitude est devenu difficile ! Et pourtant nécessaire ! Le calme est devenu insupportable pour beaucoup de monde.

C’était un des grands thèmes de discussion de feu mon ami et mentor Bernard Alexandre. Se couper du monde pour se retrouver, ou se trouver. Lors de notre discussion dimanche, Roz me confiait que de nombreuses personnes lui disaient qu’elles n’auraient pas pu faire ce qu’elle a fait en raison de la peur de se retrouver seul. Peut-être de se retrouver seul face à ces propres démons.

En attendant, chapeau Roz ! 500 jours seule en mer, 3 océans, des millions de coups de rame et des milliers de souvenirs ! Je vous invite à la suivre sur son site web et, si elle passe près de chez vous pendant son tour d’Europe prévu pour l’année prochaine, d’aller à sa rencontre. C’est une rencontre marine et lumineuse !

Leave a Reply