Les mêmes causes provoquent les mêmes effets…

J’ai cru à une bonne nouvelle en lisant le Monde du jour : Le gouvernement s’attaque aux excès du crédit à la consommation. Et bien elle n’est pas si bonne que cela, bien qu’amorçant une tendance intéressante : la réduction de l’accès trop facile au crédit à la consommation.

Mais quand on lit ce que pense Bercy : “Le crédit à la consommation est utile et nécessaire à la vie des ménages”, on a peur pour la gestion des finances publiques. Ceci étant, inutile d’avoir peur, la gestion publique est une fuite en avant permanente fondée sur une croissance infinie…

Donc merci au gouvernement d’oser s’attaquer au problème, mais il reste encore beaucoup d’éducation à faire pour faire rentrer dans la tête de 9 millions de Français que cette forme de crédit est loin d’être une panacée et en tout cas peut être contournée avec un peu de prévoyance et beaucoup de courage.

Voir la Règle numéro 2 (le retour) : courage, fuyons le crédit (à la consommation)… pour découvrir tout le bien que je pense du crédit à la consommation.

Leave a Reply