Introduction – Réussir sa vie, ça veut dire quoi ? – Suite…

Alors vous demandez-vous peut-être ce que sont ces dix règles. J’y arrive, lentement. Tout vient à point à celui qui sait attendre. Comme dans l’amour galant, le désir augmente quand il ne peut être assouvi immédiatement. Et c’est sans doute un des premiers enseignements de la vie qu’il convient d’intégrer et de faire sien : les raccourcis existent parfois, mais il n’existe pas de solutions miracles à des problèmes complexes, sans contrepartie. Prenons l’exemple de la chirurgie esthétique de confort (pas la réparatrice, c’est un autre sujet beaucoup plus sensible) : un coup de scalpel, un implant, quelques jours de récupération, et vous voilà un autre homme, une autre femme. Cependant, l’implant ne va pas rester, la peau va continuer à se flétrir, les « réparations » ne sont que temporaires et nécessiteront d’autres interventions. Le court terme, certainement satisfaisant physiquement et psychologiquement (et financièrement pour le praticien), ne tiendra pas à long terme, à priori.

Et au risque de te décevoir, cher lecteur, le rapport au temps que j’entretiens dans ce livre n’est pas celui du court terme et de la recette miracle, mais celui du long terme et de l’effort. Pour deux raisons évidentes : le long terme permet les erreurs et donc l’apprentissage, et permet d’apprécier dans sa chair les résultats de ses efforts. J’y reviendrais tout au long du livre : il n’est pas de résultats durables et plaisants sans efforts répétés et profonds.

Bon, je ne vais pas vous faire mariner plus longtemps sur les dix règles, en voilà un survol plus que rapide :

  1. Débranchez les écrans. La télévision, l’internet, le téléphone portable, la tablette, l’ordinateur… au placard !
  2. Prenez le contrôle de vos finances. Vous êtes votre propre entreprise et en tant que tel, gérez vos finances comme celles d’une entreprise !
  3. Pensez et agissez positivement. Détournez-vous de la sinistrose ambiante, coupez le sifflet des Cassandre, arrêtez de râler !
  4. Prenez vos responsabilités. Oh, celle-là, elle semble simple et évidente, mais pourtant une vaste majorité d’adultes n’a pas atteint l’âge mûr !
  5. Investissez à long terme. Le court terme, ça s’appelle le casino ou le loto, et si 100% des gagnants ont joué, le seul gagnant à coup sûr, c’est le casino et la Française des jeux !
  6. Soyez obstiné. L’échec est puni et le premier obstacle est fatal aux médiocres, ne renoncez pas !
  7. L’honnêteté est une vertu. Elle permet de
    bien dormir et est toujours récompensée !
  8. Constituez-vous un réseau. Aucune grande réalisation n’est le fruit d’un individu. C’est le groupe qui permettra l’expression de la réussite !
  9. Faites de l’exercice. Au-delà des lieux communs, transpirer est le meilleur moyen de garder un cerveau jeune et alerte !
  10. Apprenez quotidiennement. On n’a pas assez d’une vie pour appréhender le savoir humain. Faites de l’expansion des connaissances un bonheur sans cesse renouvelé !

Que de points d’exclamations ! Je les adore, c’est ma façon de parler, avec emphase et beaucoup d’excitations. J’espère que parcourant ces pages, vous serez aussi excité que je le suis en les écrivant. Cependant, ces dix règles ne sont pas exhaustives. Vous pourrez en rajouter, en remplacer, en supprimer. Je n’aime pas le vinaigre, ce n’est pas une raison suffisante pour que vous n’en mettiez pas dans votre salade. Cependant, je sais que le vinaigre a des vertus et qu’il conviendra que j’en utilise un peu, quitte à modifier mes habitudes ou mes goûts, ou à le substituer par autre chose. Il en est de même des principes que j’expose : faites-les vôtres ! Comment ?

Suite dans le prochaine billet…

Introduction – Réussir sa vie, ça veut dire quoi ?

Réussir sa vie, vaste sujet ! Demandez à dix personnes différentes, elles vont avoir dix avis différents. Il est fort possible qu’elles citent toutes le bonheur, cet état qui nous échappe en permanence. Comme l’a dit Pascal dans Les Pensées : « Tous les hommes recherchent d’être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu’ils y emploient. (…) C’est le motif de toutes les actions de tous les hommes ». Loin de moi de philosopher sur le bonheur. Je n’ai pas cette prétention, ni les bases philosophiques pour le faire. Je vous invite à lire les philosophes anciens, modernes et contemporains. Tout cela est riche et nourrit à la fois le cerveau et l’âme.

Ma définition de la réussite est assez prosaïque : à la fin de chaque journée, ai-je le sentiment de l’avoir vécue en accord avec mes principes et d’avoir contribué au bien-être collectif et personnel, et à la fin de ma vie, puis-je me regarder dans un miroir en disant que j’ai passé la meilleure vie possible. Comme je le disais vaste sujet, avec un bémol cependant ! Il n’est pas dans mon propos de faire une introspection générale tous les soirs, d’analyser finement ce qu’il s’est passé dans la journée, mais d’être à l’écoute de sa petite voix intérieure qui vous dit que vous êtes fidèles ou non à vos principes, une activité qui peut devenir quasi inconsciente. Second bémol : tout être est faillible et il y a aura de meilleures journées que d’autres. Comme on dit, après la pluie le soleil. Les deux sont nécessaires. Les erreurs, les errements, et les échecs surviendront. Il faudra les accepter, non comme des événements uniquement négatifs, mais nécessaires et formateurs. Je reviendrais sur l’échec, ou sur ce qui est perçu comme tel.

Notre existence se déroule sur 4 plans : physique, émotionnel, spirituel et intellectuel. Je crois que l’on ne peut réellement réussir sa vie qu’en les équilibrant tous les quatre. A quoi bon réussir physiquement (financièrement, en parfaite santé), si on est seul et isolé ? A quoi bon vivre une vie spirituelle intense dans une immense pauvreté ? A quoi bon tout savoir sans partage ? Je cherche donc toujours à équilibrer ces quatre plans dans les dix règles qui émailleront ce récit. On peut certes éprouver le bonheur dans un plan et pas dans les quatre, mais la vision complète de l’homme, son évolution, nécessite les quatre.

Ce sont donc autour de ces quatre plans que s’organisent mes dix règles pour réussir sa vie. Simples, parfois simplistes, car je crois dans les vertus de la simplicité. Simplicité ne signifie pas pour autant ni facilité, ni immense complexité cachée. Par exemple le fonctionnement du cerveau est d’une complexité sans nom. Cependant, en connaître certains principes de fonctionnement permettent d’expliquer de nombreuses conséquences. Je m’appuierai donc sur les nombreux résultats de recherche scientifique de ces dix à vingt dernières années pour mettre en perspective ces dix règles et y apporter une justification scientifique objective.

La suite la semaine prochaine…

10 règles pour réussir sa vie

Réussir sa vie, vaste programme me direz-vous! Il y a 8 ans je commençais une série de post sur ce blog intitulé Les 10 règles pour traverser la crise sans inquiétude et même profiter de la crise… Arrêté dans mon élan par un changement de fonction et une charge de travail plus importante, je m’étais arrêté à la règle numéro 8. Depuis, il a coulé de l’eau sous les ponts, les crises se suivent et se ressemblent, les fortunes se font et se défont. Alors que le monde contemple Donald Trump monter dans les sondages, Daech tente d’imposer la terreur et que les réfugiés syriens divisent l’Europe, Les Panama Papers révèlent l’ampleur des transactions financières offshores, j’en passe et des meilleurs (ou des pires, tout est question de point de vue).

Le monde va mal, vraiment?

Ben oui, le monde va mal ma p’tite dame, y’a qu’a ouvrir les journaux pour s’en rendre compte. Seulement, au même moment, il y a des millions d’hommes et de femmes qui vont avancer les choses, qui créent de la valeur et qui réalisent leur vie avec bonheur. Pendant que les étudiants battent le pavé pour demander au gouvernement de créer des emplois (ce sont les entreprises qui créent des emplois, pas le gouvernement, ils se sont trompés d’interlocuteurs), et que les indignés français passent des nuits debout pour refaire le monde en débattant, il y a des hommes et des femmes qui créent des entreprises, qui cherchent à créer de la valeur par leur action, pas par leur gémissement.

Contribuer positivement pour mieux réussir

Alors je réfléchis, comme beaucoup, à quoi faire de plus, de mieux, de différents pour ce monde dans lequel nous vivons tous et essayons de laisser à nos enfants dans un état pas trop délabré, et au final réussir une vie riche. Mais au-delà de la réflexion, je cherche à agir, en accord avec mes principes, mon temps et mon (mes) talents. C’est pourquoi, j’ai décidé de revenir à la raison première de ce blog, à son titre en forme de pied de nez et à cette idée que je caresse depuis que j’ai lu la Boss Génération. Je vais donc faire repartir l’idée de mes 10 règles pour réussir sa vie, reprendre les articles d’origines, les étoffer, développer ceux qui ne l’ont pas été, le faire en français et en anglais simultanément (ou quasi), pour arriver à un livre éditable d’ici la fin de l’année. Voilà un de mes projets pour l’année 2016.

Objectif livre pour Noël, cela veut dire tous les articles écrits d’ici octobre pour permettre la mise en page, la relecture et l’intégration des éléments graphiques et web, puis publication. Cela va aussi dire recherche d’un éditeur, il va donc falloir que je rebatte le pavé du boulevard St Germain chez mes anciens éditeurs. Et puis ensuite, on verra bien ! En attendant, je vais m’y mettre. A la semaine prochaine pour l’intro !

The only thing you can control is you…

Your Hump Day Success Edge Post #1

Today’s inspiration comes from Kevin Turner, Microsoft’s COO. During a presentation on Monday, he used this quote: “the only thing you can control is you, the only thing you cannot control is everything else”. When you reflect on this, you realize it’s common sense on one side, but really powerful when you’re interested in learning and growing. Do the Iowa results have an effect on what you do and think? If you’re in politics and your career depends on it, may be. Otherwise? Can you control what Cruz or Clinton will do? Probably not. Even Bill does not control Hillary! Joke aside, focusing on what you can control is the best, if not the only way, of creating a better you.

https://unsplash.com/pawelkadysz

https://unsplash.com/pawelkadysz

Of course, you can argue that you can control any kind of machinery, your car or your direct reports, for instance. However, think for a moment. What if something breaks in your machine or car, what if one of your direct reports is sick? Can you still control them? The only thing you can really control is you, you are in charge of your actions and your emotions, and it’s within your power and decision to take control of your actions and emotions. Once you let go what is around you that you have no effect on, you can concentrate on what matters really: becoming a better you, to serve better others!

Your Hump Day Success Edge

You open a newspaper, it’s all about politics, war, and horrors. Between lies from politicians, finance institutions ripping off your savings, and big corporation making billions, it seems the world is going down to the cellar. However, there are millions of individuals who have understood the underlying forces of success, who are living successful lives, and who seem to go through difficulties with ease. This is what I’m interested in. As a successful entrepreneur and professional, I’ve gone through tough days, weeks, months and years, gone through tremendous successes, and leveraged all my experience to continue to strive in whatever I start and do.

I created this blog after the financial crisis of 2008 (if you are still wondering what happened, go and watch The Big Short) because I was fed up of all the negativity that was floating around. Yes, the financial system is rotten. Yes, politicians are corrupted. Yes, we can see the world is killing itself. Or we can be optimistic while not delusional, we can build on positive thoughts and actions, we can put a brick in the wall of the new world. And this is what I want to help people with, through this blog and my new resolution for the year: the hump day success edge.

For non-English natives, hump day is Wednesday. Why hump day? From urbandictionary.com, hump day comes from “the context of climbing a proverbial hill to get through a tough week”. Therefore, the hump day is the best day of the week, because the weekend gets closer. However, I see this has the pinnacle of the week, the day of hope, of maximum energy. And because I want ultimate success, this is the best day to stop for 15 minutes and reflect on our lives, loves and craft. So this year, I will, every Wednesday, write on what can make each of us more successful in every aspect of our personal and professional lives. Simple no non-sense ideas, easy to execute, and game-changing.

Get ready for the Hump Day Success Edge! Live February 3!

Le développement personnel, pour qui, pour quoi ?

yogaNous sommes tous plus ou moins à la recherche d’outils, de méthodes ou d’astuces pour se sentir mieux, être plus efficace ou développer ses capacités. Le terme “développement personnel” est devenu de ce fait un fourre-tout. Véritable industrie de nos jours, on y trouve autant de charlatans que de véritables professionnels.

Matthieu Ricard nous interpelle dans cet article intitulé le développement personnel, pour qui, pour quoi ? inspiré par le livre qu’il a co-écrit avec un philosophe, Alexandre Jollien , et un psychologue, Christophe André.

Il remet en perspective ce fameux “développement personnel”, dans la dimension de notre rapport aux autres et des efforts à entreprendre pour devenir un meilleur être humain. Un texte tout court, qui fait réfléchir par delà les religions, les philosophies ou techniques de développement personnel.

5 good reasons to step out of the herd

https://unsplash.com/alex13

https://unsplash.com/alex13

Day 702 In nature, most hunted animals live in herds: gnus, antelopes, buffalos, to name a few. Most hunting animals live in tribes: lions, hyena, or hippos. Some tribes are hunted too of course, but herds are rarely hunters. When it comes to the human animal, the herd and the tribe are generally metaphors. Any human may be part of the herd when it comes to politics, believing the biggest liar, and part of the small tribe that loves paragliding for instance. Admittedly, human herds and tribes are not about hunting, at least not as in life and death, however they are about behaviors, decision-making, and happiness. Some people love to conform and be part of the herd, however most, if not all, belong to one or more tribes they feel good with because it feels good. Politicians have always targeted herds, marketing used to and still is with less and less success, successful businesses are no longer taking care of herds but do their best to penetrate as many tribes as possible. Belonging to a herd gives a feeling of security, this is what society wants us to believe in. As Napoleon Bonaparte rightly said: “The herd seek out the great, not for their sake but for their influence; and the great welcome them out of vanity or need.” Some days ago I was writing on being different, being ourselves, not conforming to what society wants to us to conform. Here are 5 good reasons that came to my mind, why the herd mentality has to be avoided to become the true you.

  1. Man is a thinking animal and as such can form his or her own ideas. Use your brain to think and make decisions, do not let others, politicians, businesses, activists decide for you. You are your master!
  2. My needs are different from my neighbor’s. Maslow have defined human needs, and we may all have the same kind at the physiological, safety and love levels. However, when it comes to self-actualization and self-transcendence, their realization is different for each individual. It’s critical to find your path and your tribe.
  3. Success comes to the audacious not to the conformist. Look around you to famous and successful people, they have some characteristics in common, but are mostly weirdos and risk takers.
  4. Happiness is the result of achievement, and achievement does not come without risks. Do things nobody else does, do not listen to the naysayers, feel the thrill of having tested your limits.
  5. Herds are manipulated. Read the quote of Napoleon, it’s the basis of politics, and go back to point number 1.

Our modern world has reinforced both the herd and the tribe feeling. The herd goes shopping on the Black Friday or on the first day of sales, resulting in really stupid behaviors. Tribes are easily identified and built with social networks, crowdfunding and modern technology. It has never been easier to get rid of a herd and make our own decision. Tribes are becoming far more powerful than herds. Step out of the herd!

Le lâcher-prise est nécessaire pour une bonne santé mentale

https://unsplash.com/kylry

https://unsplash.com/kylry

Jour 701 J’ai entendu le terme lâcher-prise il y a de nombreuses années alors que je montais à cheval. Tout cavalier sait que pour monter à cheval correctement, il faut un savant mélange de décontraction pour faire corps avec l’animal et de détermination pour rester le maître à bord. C’est un art et une science subtiles, et donc découle d’énorme satisfaction quand vous sentez cette communion avec votre monture. Cet état n’est pas du détachement, un « je n’en ai rien à faire », c’est l’eau qui coule sur les plumes du canard sans y pénétrer et c’est un état nécessaire à qui veut vivre une vie harmonieuse et sans stress inutile.

J’ai appris le lâcher-prise avec mon ami Bernard Alexandre, avec qui je montais à cheval, et continue à l’entretenir au quotidien au travers de la méditation. Mais vous allez me dire, ça permet quoi ? Pêle-mêle : de ne pas s’énerver, de ne pas se laisser imprégner par les émotions négatives, de comprendre l’autre, d’améliorer son écoute, de vivre le présent sans le poids du passé et l’incertitude du futur, tout simplement de vivre en étant soi-même sans que les événements négatifs n’aient un trop grand impact sur sa vie.

Maintenant, il convient d’être à la fois simple et réaliste. Simple, le lâcher-prise ne l’est pas. On ne décide pas de lâcher-prise en claquant des doigts. Cela demande du temps et de l’entrainement (oui, je sais, il va falloir encore travailler dur), et chacun trouve son chemin : yoga, méditation, tai-chi, respiration, etc. Réaliste, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. Il faut entretenir sa technique tous les jours. Elle est évanescente et ne demande qu’à être entretenue pour pouvoir être disponible quand vous en avez le plus besoin. Voici un petit test à réaliser pour voir où vous en êtes, et un article pour une perspective psychologique. Essayez et accrochez-vous, trouvez le bon équilibre sans tomber dans la nonchalance, vous verrez, cela vaut vraiment le coup !

Dare to be different

Day 694. I particularly appreciate two quotes of Oscar Wilde :

“Most people are other people. Their thoughts are someone elses opinions, their lives a mimicry, their passions a quotation”

And

“Be yourself; everyone else is already taken”

https://unsplash.com/jordanfmcqueen

https://unsplash.com/jordanfmcqueen

They both tell the same truth: only original matters, copies are just copies! Those two quotes came to my mind when this morning I read this post from Gary Ryan Blair: Dare to be different. I wrote other posts on this, but as I approach my next birthday (more on this soon), some questions come to mind (hey, we all have questions, the older I get the less answers I receive). So it’s always good to be reminded sometimes that we are who we are. As I was sharing in this post from last year, it’s the original painting that costs the most. A copy costs nothing.

Society does everything it can to make all of us to conform to the original it has imagined. Get rid of this, free yourself and be who you are deep inside. It’s frightening for most of us, but the only way to live a full life! It may not please others, it may be make you like an ugly duck, a weirdo or an original, and this is exactly what we should aim being, an original! Be yourself, everyone else is taken! Have a wonderful day!

Keep asking questions

https://unsplash.com/qstevenson

https://unsplash.com/qstevenson

Day 689. Questions are power! Answers are everywhere and can be found easily, everybody can give them. However, asking insightful, meaningful, and precise questions are a wonderful tool to think and solve issues. I love the parallel between a question and a step. You have a path to walk, you can only do this one step at a time. When you have a problem to solve, you can better find the solution by asking one question at a time. Sometimes, it’s just asking yourself a question, not even talking to somebody else. The sole fact of asking questions makes you think deeper.

The wise man doesn’t give the right answers, he poses the right questions. – Claude Levi-Strauss

Questions open thinking and constructive discussion. Answers ends thinking. This is why it’s so critical to think more about questions than thinking. For each problem you face, take some time to write down questions and prioritize them. While noting down the questions, you can even take some out to keep only the more insightful ones. As for many things in life, more is never better.

Judge a man by his questions rather than his answers. – Voltaire

Look around you, use your experience. The most interesting persons are generally those who ask questions rather than provide answers and show their knowledge. Two questions for you for today:

  1. What did you learn today?
  2. Did you plan and reached your three goals today?

Have a great one!