Si vous ne savez pas, demandez ! 3 caractéristiques d’une question efficace

https://pixabay.com/en/users/geralt-9301/

https://pixabay.com/en/users/geralt-9301/

Jour 566. A l’époque d’internet, toute question trouve sa réponse en quelques instants. Il est donc « normal » de ne pas tout savoir. Cependant, quand on pose une question à quelqu’un, si on souhaite une réponse précise, il convient de poser une question précise. La pose de question précise, Precision questionning en anglais, est une matière en elle-même enseignée, entre autre, à Stanford.

Il s’agit d’un ensemble de technique permettant la réflexion critique, la résolution de problèmes et la prise de décisions. Sans rentrer dans les détails de ces techniques, j’ai appris, il y dans le milieu militaire, les trois caractéristiques d’une communication et d’une question efficace. Les voici :

  • Clair. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément, écrivait Boileau. Pour être claire, il convient d’utiliser des mots simples et compréhensifs pour votre interlocuteur. De même, pas de formule ou de conjugaison alambiqués.
  • Précis. C’est ce qui est souvent le plus difficile, et pourtant le plus important. Que la question soit ouverte ou fermée, il faut qu’elle soit le plus précise possible pour éviter les ambiguïtés et surtout les réponses à rallonge qui tentent de « noyer le poisson ».
  • Concis. Faites cours ! Be bright, be brief, be gone, disent les Américains. En français : montrez-vous intelligent, soyez bref et partez ! Plus c’est court, mieux c’est et plus cela appelle une réponse elle aussi claire, précise et concise.

C’est comme tout, cela demande un peu d’entrainement. Une dernière caractéristique est de ne traiter qu’un seul sujet à la fois. Si vous devez en aborder plusieurs, posez autant de questions qu’il y a de sujets. Avec l’habitude, cela deviendra une seconde nature et améliorera grandement votre productivité et la résolution de problèmes. Allez, en piste !

Leave a Reply