Jour 349 – Paix

paixPaix. Bientôt soixante-dix ans que le monde est en paix. Certes, il reste des conflits : Ukraine, Syrie pour citer ceux qui tiennent la presse en haleine. Mais globalement, le monde n’a jamais été plus en paix que maintenant. La globalisation y joue un rôle prépondérant, la guerre économique ayant remplacé la guerre tout court.

Cette paix est fragile, d’aucuns parlant d’un retour de la guerre froide avec la montée de la nostalgie soviétique de Poutine. Il existe d’autres risques systémiques dont ceux engendrés par le réchauffement de la planète, comme par exemple l’accès à l’eau douce qui va devenir critique. Tous ces risques sont bien réels et il ne faut pas les ignorer. Il faut aussi mettre à point d’honneur à préserver la paix. Cela demande un peu d’humilité, beaucoup de dialogue et moins de fierté à défendre des positions nationalistes. Comme je l’ai souvent dit, c’est de la diversité que nait la beauté. C’est de la paix que nait l’harmonie !

Leave a Reply