Jour 343 – Opposition

oppositionOpposition. C’est quand on a une opposition que l’on sait qu’on est dans le vrai ! Aucune raison de critiquer si on ne se sent pas en danger. C’est aussi l’opposition qui peut faire avancer nos idées, les faire évoluer, les façonner afin de les rendre encore plus attirantes. Il convient donc de ne pas craindre l’opposition, mais de la rechercher.

J’ai toujours cette image de feu mon ami Bernard Alexandre expliquant l’effort et la résistance à l’effort. Si vous résistez à un effort, vous vous épuisez. Si au contraire vous acceptez l’effort, puis le renvoyez doucement et que l’autre parti l’accepte, et ainsi de suite, vous dansez, vous valsez. Et c’est la beauté du mouvement là où la résistance ne provoque que l’immobilisme. Evidemment, il convient d’avoir une opposition qui accepte votre façon de ne pas résister.

Il s’agit au final de la meilleure façon de répondre à la contradiction, aux vues antagonistes. On en renonce pas à ses vues et à ses convictions, on accepte la contradiction et l’antagonisme, pour pouvoir mieux les accompagner. Une fois cette attitude intégrée, vous verrez le monde autour de vous évoluer, non pas comme un monde hostile, mais comme un monde qui fait ce qu’il peut à un instant t et tend vers le mieux pour le bien-être universel.

Leave a Reply