Jour 334 – Mangue

mangueMangue. Après le litchi, voilà la mangue, un autre fruit tropical qui revient dans les corbeilles avec l’été austral. Les mangues se méritent. Compliquées à éplucher, avec un noyau tout en long, elles couvrent les mains qui les manipulent de jus sucré. Comme avec les litchis, leur épluchage est affaire de savoir-faire.

Avec un bon couteau bien aiguisé, il s’agit de couper la mangue en deux dans le sens de sa longueur en partant du pédoncule et en cherchant à faire glisser la lame le long du noyau. On fait de même avec l’autre moitié. Ensuite, quadriller chaque moitié de la pointe du couteau pour former des cubes d’un centimètre de côté, puis retourner la peau et voilà une moitié de mangue prête à être dégustée avec ou sans couvert.

Mixée, cela fait une incomparable purée pour mettre dans des yaourts nature. Avec un peu de pectine, facile à faire de la confiture. Et puis, la mangue remplace avec délice la pomme dans la tarte des sœurs Tatin. Une recette que mon étoilé de père repris d’une de ses clientes brésilienne qui un jour remplaça les pommes par les mangues, car elle n’avait tout simplement pas de pommes. Une tatin à la mangue, une cuillère, ou deux, de crème fouetté (sans sucre), un expresso, une certaine idée du bonheur.

Leave a Reply