Jour 318 – Avant

avantAvant. Alors que je réfléchissais à un sujet pour ce billet, le mot avant est venu pour me hanter. Car il m’est apparu étrange que le même mot puisse introduire le passé et le futur. En effet, il y a un avant et un après. Avant de commencer à écrire ce billet, je n’en connaissais pas le contenu. Pourtant pour pouvoir l’écrire, il faut aller de l’avant. Avant de partir vers l’avant, il convient de vérifier son véhicule.

Cela fait partie des bizarreries de la langue française. Pourtant, comme je l’ai déjà écrit et comme je le crois profondément, il n’y a qu’une seule direction possible : en avant. Le futur est devant, le passé derrière. Ce qui s’est passé avant n’a d’importance que pour construire l’après, que pour aller en avant. Il n’est de réalité que celle que l’on veut bien construire. Allons-y ! En avant !

Leave a Reply