Jour 312 – Bonté

bontéBonté. Avec tous les conflits qui ont déchiré et déchirent encore la planète, on peut se demander si l’homme est bon. Pourtant, au même moment, des hommes et des femmes soignent, consolent, s’occupent d’autres hommes et femmes dans le besoin. D’un côté toute la noirceur, de l’autre la lumière. On se rend vite compte que ce qui met la bonté en avant sont l’écoute et le respect.

Or, ce qui déclenche souvent la violence et le stress, c’est l’absence d’écoute et de respect, et la focalisation sur ses intérêts personnels. Je crois l’homme bon intrinsèquement, rendu mauvais par son environnement, matériel, social et familial. Il ne coute rien d’être bon.  Comme l’écrivait Victor Hugo : « Quelle est la plus haute faculté de l’âme ? Est-ce que ce n’est pas le génie ? Non, c’est la bonté. » Soyons bons et faisons de la bonté une habitude.

One thought on “Jour 312 – Bonté

  1. c’est le niveau de conscience qui définit la bonté.plus la conscience est éléveé plus on devient un etre NATURELLEMENT.la conscience a toujours été la depuis toujours.de nos jours elle est comme une lueur de bougie qui brille faiblement.la méditation permet a cette lueur de briller et de grandir et permet a la conscience d’expandre.plus elle s’éleve et plus tu fais du bien et plus tu deviens bon.

Leave a Reply