Jour 311 – Hashtag

hashtagHashtag. C’est étonnant comment le signe # est devenu un incontournable du web en quelques années. En fait, chaque signe spécial est utilisé en informatique, dans la majeure partie des langages de programmation. Mais avant de nous aventurer sur sa signification et sur son pourquoi, il est important de rappeler qu’il s’agit sur nos claviers d’ordinateur du signe croisillon en français et non le dièse musical. En effet, le croisillon c’est #, le dièse c’est ♯. Subtil, mais bien réel. Cependant, en raison de la proximité des deux signes, celui de nos claviers est appelé à tort dièse. Cette parenthèse étant refermée, intéressons-nous au signe # de nos clavier, que nous appelons maintenant « hashtag ».

Autant que je m’en rappelle, le signe # est apparu il y a bien longtemps et signifiait un traitement prioritaire. En langage C, on utilisait ce préfixe pour indiquer au préprocesseur de traiter en priorité. Puis il a été utilisé sur les chats IRC (l’ancêtre de Whatsapp et de tous les systèmes de messageries instantanées) pour mettre en avant un thème de discussion. Mais nous sommes toujours dans l’univers des geeks. Eh, si vous n’êtes pas geek, vous devez vous demander ce que sont langage C et IRC… en 2007, le # est adopté par Twitter (et oui, twitter n’a que sept ans, pas mal le petit pour son age) pour mettre en exergue un terme particulier.

Ce n’est qu’en 2009 que twitter transforme les mots précédés du # en hyperlien qui permettent de regrouper tous les tweets faisant référence au mot en question. Et voilà pourquoi nous en sommes arrivés là. Ensuite le côté viral des réseaux sociaux a fait le reste, et du coup on a du hashtag à toutes les sauces y compris avec des phrases, par l’utilisation des majuscules. #LibéronsLesHashtag !

Leave a Reply