Jour 260 – Cloud

cloudCloud. Bon voilà un sujet un peu plus simple que d’habitude puisque je baigne dedans depuis ces trois dernières années. Un peu de cloud par ci, beaucoup de cloud par là. Je vous rassure, comme monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir, nous sommes tous dans le cloud sans le savoir. Si vous avez une adresse de messagerie électronique, vous êtes dans le cloud.

On me demande souvent s’il faut avoir peur du cloud ? Peur ? Non, c’est juste une technologie comme une autre. Depuis qu’Internet est internet, soit environ 30 ans maintenant, être en ligne est devenu naturel. Vous y stockez de l’information, vous allez à la pêche aux informations, vous vous connectez à différents services dont votre banque, vous regardez des vidéos, vous faites vos courses, etc. Et du coup, tout ce que vous faites en ligne peut se savoir. On savait déjà suivre à la trace un téléphone portable ou une carte de crédit, on est maintenant capable de suivre un internaute.

Bon, pas de panique cependant, car tout ce que vous faites peut-être chiffré et ce que l’on saura juste c’est où vous êtes allés et potentiellement ce que vous y avez fait. Quant à la photo d’anniversaire de votre grand-mère, il y a peu de chance qu’elle intéresse quelqu’un d’autre que vous, sauf si votre grand-mère est une ex espionne du KGB.

En tout état de cause, le cloud croit à une vitesse inimaginable et offre des perspectives incroyables il y a encore vingt ans. L’éclatement de la bulle internet en 2000 était juste un petite bulle de savon par rapport à ce qu’est devenu le cloud aujourd’hui. Les tablettes, les smartphones et le haut débit ont rendu le cloud une alternative économique à l’informatique locale. Cependant un risque nous guette, la centralisation entre les mains de quelques géants de nos informations et la dépendance toujours croissante aux réseaux. Il s’agit sans doute d’une évolution somme toute classique de notre monde, où le pouvoir se concentre, alors que les contre-pouvoirs s’organisent et prennent de la puissance. Alors, cloud ou pas ? Plus vraiment le choix, c’est tellement simple et tellement puissant a la fois !

Leave a Reply