Jour 243 – Efforts et distractions

effortsEfforts et distractions. Les distractions sont partout autour de nous. Elles envahissent doucement notre espace vitale. Quand ce n’est pas la télévision, ce sont les jeux sur nos matériels informatiques, ou bien les réseaux sociaux, les parcs d’attractions, etc. En bref la société de loisir nous offre toute sorte de distractions. Ce qui me surprend toujours dans les pays dits en voie de développement, ce sont les antennes paraboliques qui fleurissent sur des maisons pourries jusqu’à la trogne. Pauvre oui, mais avec le satellite!

Ce que l’on oublie aisément est que celui qui est derrière la production de la distraction a souvent bossé comme un forcené. Il ou elle a consenti des sacrifices énormes. Alors oui, il y a la France de ceux qui se lèvent tôt comme disait Sarkozy, qui font des efforts, mais qui vont aussi passer des heures devant leur télé, YouTube ou Facebook. Si les efforts doivent être valorisés, ce sont les résultats qui sont récompensés. Ce ne sont jamais, ô grand jamais les distractions qui récompensent. Pourtant c’est ce que ces distractions veulent nous faire croire.

Du pain et des jeux disait-on à Rome. C’est ce qu’il faut au peuple. Il semble que rien n’a changé. En fait si, tout a changé : il y a de moins en moins de gens qui fabriquent du pain, de moins en moins qui fabriquent des jeux, et de plus en plus qui en consomment. Il n’y a alors pas à s’étonner que le fossé entre riches et pauvres se creusent. Ce sont les premiers qui s’enrichissent grâce à l’oisiveté des seconds. Et ce n’est pas fini. Alors que l’on me parle de conflits sociaux, d’inégalité entre riches et pauvres, entre ceux qui ont accès à l’éducation et à ceux qui n’y ont pas accès. Tout ceci ne se résume qu’à une seule chose : quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. Il faut du courage et des efforts pour aller sur la lune, aucun de l’un ni de l’autre pour regarder la télévision !

Leave a Reply