Jour 176 – Faits

faitsFaits. Quand il y a un crime, l’émotion est à son paroxysme, mais les enquêteurs recherchent des preuves, des faits qui peuvent expliquer le crime et déjouer l’auteur. Pourtant, quand on entend aujourd’hui les grèves, les informations diverses et variées qui appellent des interventions pleines d’émotion, on devrait se demander où sont les faits, les preuves ? Pas l’histoire, juste les faits qui assoient ce qui se dit. Seuls les faits permettent de dépassionner le débat. On peut toujours contredire des faits par d’autres faits, mais on rentre alors dans un autre débat concernant l’importance de ces faits. Il est crucial de ne pas laisser les émotions brouiller votre vue. Il est évident que nous sommes des êtres émotionnels et que toute annonce a un impact sur nos émotions et notre réaction potentielle. Il convient cependant de raison garder et d’en revenir aux faits, rien qu’aux faits !

Leave a Reply