Jour 163 – Hauteur

PanoramaHauteur. En prendre pour mieux apprécier la situation. Je ne parle pas de monter en avion ou en montgolfière pour regarder la terre, même si cela a des avantages certains et est bien agréable. Non, je parle de parfois s’arrêter dans notre exécution quotidienne afin d’apprécier la situation d’un peu plus loin, de donner de la perspective. Quand on est « le nez sur le guidon », on n’a que la route immédiatement devant soi comme horizon, incapable de voir la big picture, comme disent les anglo-saxons, de se faire une idée de la direction prise. Cet exercice est pourtant primordial. Certains le font naturellement, passant du stratégique au tactique et à l’exécution avec facilité. D’autres ont du mal, étant naturellement plus confortable à des étages inférieurs. Cependant, il faut s’élever pour pouvoir savoir où on en est et décider de continuer ou d’infléchir son action. Prenez dix minutes, prenez de la hauteur et du plaisir à voler dans une atmosphère raréfiée !

Leave a Reply