Chronique Politique

europeJe ne parle généralement pas de politique, mais la montée du populisme en Europe et particulièrement du Front National en France me donne des boutons. Tout le monde sait que je fais partie de ces milliers (millions) de Français qui vivent à l’étranger. Et ceux qui ne le savaient pas le savent maintenant, je suis un expatrié et ce depuis 14 ans. Cela veut dire que ma famille et moi vivons au milieu d’étrangers et faisons partie d’une minorité dans notre pays d’adoption. Alors le Français de France qui veut me donner une leçon sur les minorités s’en abstienne, surtout Le Pen et sa clique.

Pendant des siècles, l’Europe a été à feu et à sang, jusqu’à la seconde guerre mondiale et ses millions de morts. Si Jean Monet et d’autres ont construit l’Europe, c’était pour créer un grand espace économique et sociale, et aussi (surtout) pour nous mettre à l’abri de ses guerres fratricides entre voisins. J’entends déjà les intellectuels de tout bord dire que je simplifie. Oui, je simplifie car c’est de la simplicité que naissent les grandes idées, et surtout, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. Ce n’est pas de moi, c’est du Boileau (j’ai des lettres… et wikipedia).

L’Europe disais-je a été construit pour faire une entité plus grande que nos petits pays et nous protéger des conflits. Plus de 70 ans sans conflits en Europe ! C’est un record ! Un record dont il convient d’être fier. Certes il y a eu la Bosnie, conflit né de la haine entre voisins, et justement nous devons regarder ce conflit et dire plus jamais ça ! Je n’ai pas connu de guerre sur le sol de mon pays, ne veut pas en connaitre et ne veut pas que mes enfants en connaissent. Cela passe par une Europe qui se renforce, pas une Europe qu’on détruit !
L’Europe et la construction européenne ne sont pas parfaites.

Quand je lis les professions de foi des candidats, c’est un thème récurrent. C’est aussi un ensemble de compromis à trouver avec nos pays alliés. Ce n’est pas en bloquant le processus européen et en revenant à des nationalismes étriqués que nous allons améliorer la situation. Comme disait Arlette Laguiller, on vous trompe, on vous ment, on vous spolie. Fermer nos frontières, revenir à vos monnaies nationales, professer la haine de nos voisins, non seulement tout cela coûterait des milliards d’euros ou de francs, mais nous plongerait dans une crise sans précédent. Demandez autour de vous qui voudrait revenir sous le régime de Vichy ? Car, j’y vais un peu fort, mais oui, c’est ce que les anti-européens nous proposent : Travail, Famille, Patrie. Voilà leurs slogans, ne reste plus que la francisque et nous y sommes.

Non, cher lecteur, chère lectrice, l’avenir est dans l’ouverture, dans le respect, dans l’écoute, dans la diversité. Je ne fais pas de politique. En ce sens, je ne critique ni le Front National, ni Dupont-Aignan, ni l’Union Populaire Républicaine. Toute opposition a ses mérites et toute démocratie en a besoin. Je dis simplement que l’avenir de la France passe par l’Europe, alors que celui de l’Europe peut se faire sans la France.

Alors toi Français de France, qui pense que voter n’est pas important, et bien dimanche, fais ton devoir: va voter ! Toi Français de France qui pense que tous les malheurs de la France sont dus à l’Europe, prend un train, un avion, une voiture, un vélo, tes pieds, et va voir ailleurs comment ça se passe, ouvre-toi aux autres et enrichis-toi d’autres cultures, et dimanche, va voter ! Toi, Français de l’étranger, qui pense que l’Europe c’est loin et pas important, va voter !

Si vous n’avez pas voté par internet, dimanche prochain, levez-vous une demi-heure plus tôt et allez voter. La démocratie est précieuse et comme son nom l’indique (dêmos en grec signifie peuple), la démocratie c’est la souveraineté du peuple. Celle-ci s’exprime par le vote dans un état pacifique. Voter n’est pas une option, c’est un devoir ! Alors ne cédez pas aux sirènes des sondages, allez voter dimanche et fermons la porte aux populistes ! Vive la France, vive l’Europe !

Leave a Reply