Jour 86 – Election – Day 86

electionsElection. Ah, c’est la semaine du second tour des municipales en France et cela donne l’occasion à de jolies joutes verbales. Cependant, d’un point de vue du leadership, une élection est le résultat ultime de l’influence. Si je suis officier dans l’armée, je peux donner un ordre à un subalterne qui sera exécuté (l’ordre par le subalterne). C’est le niveau zéro du leadership : donner l’ordre. Si je suis manager dans une entreprise, je peux donner un ordre à un subalterne, qui sera ou non exécuté en fonction de mon rapport de confiance avec le dit subalterne. C’est le niveau un du leadership : donner l’envie de faire. Si je suis un leader, je peux donner un ordre à un subalterne, qui sera exécuté car le subalterne et moi partageons la même vision et qu’il existe une confiance réciproque. C’est le niveau deux du leadership : influencer directement l’envie de faire. Si je suis un candidat en campagne, je peux demander à un électeur d’aller voter pour moi et réussir ou non. C’est le niveau trois du leadership : influencer indirectement une action. Et ça c’est fort ! Alors pour ceux qui iront voter dimanche, posez-vous la question du leader que vous voulez et de comment il a réussi à vous influencer, car au final, c’est le meilleur à ce jeu d’influence qui gagne !


Election. It’s the second round of mayors’ election in France and we have some interesting battles going on. However, from a leadership point of view, an election is the ultimate result of influence. If I am an officer in the army, I can give an order to a direct report that will be executed. It’s level zero of leadership: giving an order. If I am a manager in a company, I can give an order to a direct report that may or not be executed, depending on the level of trust with my direct. It’s level one of leadership: giving the envy of doing. If I am a leader, I can give an order to a direct report that will be executed if my direct and I share the same vision and trust exists between us. It’s level two of leadership: directly influencing the envy of doing. If I am a candidate to an election, I can ask a citizen to vote for me and succeed, or not. It’s level three of leadership: indirectly influencing an action. And this is difficult! Then for those who will vote on Sunday, ask yourself which leader you want and how he or she influenced you, because, in the end, it’s the better influencer who wins!

Leave a Reply