Vive la cupidité !

Article (Original article in English) paru dans le Matinal du 18 octobre 2011.

Si vous avez vu le film Wall Street, vous vous souvenez peut-être de Gordon Gekko, joué par Michael Douglas, déclarer “Vive la cupidité !” Bien sûr, nos croyances, morales et religieuses, nous indiquent que la cupidité ne peut pas être bonne. Elle est source du mal. Souvenez-vous de Picsou, de Charles Foster Kane dans le film Citizen Kane, qui meurt en regrettant Rosebud, la luge de son enfance, ou encore Gordon Gekko, qui finit en prison !

Et bien pour une fois, ne soyons pas timide et acceptons de célébrer la cupidité ! Cela n’est pas conventionnel et cela est probablement sujet à controverse. Mais permettez-moi de poursuivre. Pour la plupart des gens la cupidité a trait au désir d’argent et de possessions matérielles. Ceci étant, quand plus d’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau, à de la nourriture ou à un toit, les possessions matérielles ne signifient rien et la cupidité devient insultante.

Cependant, si nous acceptons qu’être cupide est désirer d’avoir d’une chose sans en priver autrui, alors, la seule chose vis-à-vis de laquelle nous devons être cupide est le temps ! Vive la cupidité au temps ! Le temps passe et ne peut jamais être remplacé ! La seconde qui vient de s’envoler est partie à jamais. Être cupide vis-à-vis de son temps est lui redonner sa réelle valeur !

Malheureusement, dans nos vies modernes, le temps est devenu une commodité dont nous prive de nombreuses créations : internet, la télévision, les divertissements, etc. Toutes ces choses ne sont pas intrinsèquement mauvaises, ce sont simplement des voleuses de temps. Vous pouvez voir un film pour vous détendre, mais pourquoi ne pas le partager avec votre famille ou des amis pour entretenir vos relations ?

Alors oui, il est bon d’être cupide avec le temps. Notre temps sur terre est limité. Le gâcher est la pire des décisions ou des non-décisions. Comme Henley l’a écrit, “Je suis le maitre de mon destin, je suis le capitaine de mon âme”. Vous seul pouvez décider de comment passer votre temps. Dans un billet précédent (Aujourd’hui, j’ai vidé ma liste de tâches ! Comme hier !), je vous conseillais de faire une listes des choses que vous souhaitiez réaliser. Si vous définissez des objectifs précis pour la journée, la semaine, le mois et l’année, vous pouvez vous concentrer et utiliser votre temps avec cupidité pour les atteindre !

Utilisez votre temps sagement et soyez cupide ! Vive la cupidité !

Leave a Reply