L’urgence et la précipitation

Il existe un dicton en français qui dit “il ne faut pas confondre vitesse et précipitation”, il en est un autre qui est “il ne faut pas aller plus vite que la musique”. Et pourtant, de nos jours, tout va de plus en plus vite. Il faut être capable de prendre des décisions rapides, de capturer des marchés plus vite que les concurrents, etc.

La vitesse est devenue un avantage compétitif important. Et pourtant, aller vite ne doit pas signifier “compromettre le long terme par des résultats à courts termes”. Pourtant de nombreuses décisions sont aujourd’hui courtermistes, afin de satisfaire l’ogre des marchés. Cependant, le sens de l’urgence et la vitesse d’exécution n’ont rien de courtermistes. Si on s’y prépare…

Il est bien connu en art martial qu’un pratiquant de Tai Chi peut être un adversaire redoutable. Pourtant à regarder un tel pratiquant, on a plutôt tendance à penser à la lenteur. Pourtant derrière cette lenteur se cachent deux choses importantes : la précision et l’énergie. Les gestes de Tai Chi, sont répétés des milliers de fois en se focalisant sur la maximisation de l’énergie produite et la minimisation de celle consommée. C’est cette précision et cette énergie qui peuvent transformer un geste lent et souple en un geste rapide et mortelle. Rien à voir avec un geste précipité.

Il en est de même dans la vie de tous les jours. Ce qui est répété jour après jour engendre une qualité que rien ne peut égaler. Et cette qualité est nécessaire quand il s’agit d’accélérer. Alors que de nombreuses personnes et entreprises survivent, voire tentent de survivre, parfois en se précipitant sur le premier boulot/client venu, il est crucial de s’arrêter et de se concentrer sur ses vraies valeurs. Une fois celles-ci découvertes et cernées, il convient de les entrainer tous les jours, avec une discipline de fer. Ce n’est qu’alors que la vitesse d’exécution deviendra un atout lorsque le bon boulot/client apparaitra. Sans maitrise de ses atouts, la vitesse se transformera en précipitation et ne fera que reculer la chute.

2 thoughts on “L’urgence et la précipitation

  1. Bonjour,

    Cet article est très intéressant. Il pourrait sans nul doute être développé à foison.

    Pour ma part, les mots qui suivent ont une importance toute particulière dans le contexte économique actuel.

    “…il est crucial de s’arrêter et de se concentrer sur ces vraies valeurs. Une fois celles-ci découvertes et cernées, il convient de les entrainer tous les jours, avec une discipline de fer.”

    Cette phrase a tout son sens face à une société, principalement en France, qui privilégie le social au désavantage de la discipline.

    Il est urgent de comprendre qu’une combinaison ordonnée de ces deux items conduira immanquablement l’entreprise vers la réussite ou tout du moins, au maintien des résultats de celle-ci.

  2. Merci de votre commentaire et de vos encouragements Catherine. L’idée de l’urgence et la précipitation m’a frappé lors d’un récente conseil de direction, dans laquelle il était claire que sous couvert d’urgence, la précipitation était en fait à l’ordre du jour, et ce malgré le ton policé des échanges. Et j’y ai vu une “chronique d’une catastrophe annoncée” si l’on ne changeait pas d’attitude.

    Je retiens votre idée de développement, pour un prochain livre sans doute. 10 ans que je n’ai pas publié, j’ai les doigts et le cerveau qui fourmille, mais c’est un autre sujet.

Leave a Reply