Coupure de courant

Ah, ah, ah, l’ironie… Je voulais parler des crises actuelles (quelle crise me direz-vous tant elles sont nombreuses et pourtant pas tant que ça) et de celles qui nous guettent et comment y faire face. Et puis, boum, pas de courant (problème sur la ligne). J’écris donc ce billet rapide sous générateur pour dire que je vais m’y remettre, suite à ce qui se passe en Lybie qui me laisse un goût amer, moi qui aime tant la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens qu’on laisse tomber dramatiquement… Une fève de cacao ne pèse pas lourd face à un baril de brut… A tchao bonsoir!

Leave a Reply