Règle numéro 8 : les réseaux, les questions à se poser – deuxième partie

Il y a une semaine, je vous proposais la première question : combien suis-je prêt à consacrer à mon réseau ?. Cette semaine la seconde question, sans doute la plus importante :

Qu’est ce que je souhaite tirer de mon réseau ?

Là encore, presque pas de mauvaise réponse. Presque, car s’il n’y a pas de mauvaise réponse, il y a une mauvaise attitude : prendre du réseau sans lui donner en retour ! En effet, si vous rentrez dans un réseau social du type Table Ronde, Rotary ou Lions, l’impact social est évident et il faut savoir que si vous n’investissez pas du temps et de l’énergie, vous prenez le risque d’être purement et simplement radié. Si vous rentrez dans des réseaux professionnels propres à votre métier, vous pourrez récupérer des informations, mais là encore, si vous ne vous impliquez pas en donnant de votre temps, vous n’obtiendrez pas d’aide quand vous en solliciterez.

Car, il s’agit là d’une règle intangible des réseaux : il faut donner avant de recevoir. Certes vous pourrez récupérer des contacts, mais peu de contacts utiles. Donc la bonne question serait sans doute : Que suis-je prêt à donner à mon réseau ? Car en répondant à cette question, vous allez répondre à la précédente, ou plutôt vous allez obtenir une réponse à la précédente. Et peut-être une réponse que vous n’attendez pas, car c’est aussi cela la “magie” des réseaux, vous faire découvrir des surprises.

Retenez bien que le retour “rapide” d’un réseau n’existe pas. Cela demande du travail, du temps et de l’énergie. Alors, un peu de patience et beaucoup de don !

Leave a Reply